Offre de stage

📍Lieu INRAE, site d’Aubière, Campus des Cézeaux, Clermont-Ferrand
📥 Stage 2020 UMR Territoires

Echanges entre éleveurs et polyculteurs en bordure
de zones céréalières (Limagne Nord-63)

 

Proposition de stage 6 mois en fin d’étude d’ingénieur ou de master 2

 

• Contexte

En bordure de nombreuses zones de moyennes montagnes ou de piémonts, les élevages d’herbivores se trouvent à proximité d’exploitations de grandes cultures. Certains agriculteurs développent des formes plus ou moins organisées, multiples et régulières, d’échanges de fourrages, de céréales, de fumures, d’animaux, de matériel, de bâtiment ou de main d’œuvre. Leurs objectifs sont de réduire leurs charges d’intrants et d’équipements, la pénibilité et l’isolement au travail, et/ou d’améliorer agronomiquement et environnementalement leurs pratiques. Le développement de ces échanges inter-exploitations reste toutefois limité en termes de contenu, période ou fréquence malgré les incitations existantes (GIEE, aides aux investissements des CUMA et aux groupements d’employeurs par exemple) ou les discours d’intention. En zones de piémonts, les structures et fonctionnement d’exploitations  sont  variés  et  parfois  complexes,  et  limitent  ces  échanges.  Les  agriculteurs  développant  des stratégies collectives s’appuient sur des « proximités » géographiques, sociales ou agronomiques qui facilitent leur mobilisation et leur organisation collective. L’identification des diverses  formes d’échanges entre des éleveurs et des polyculteurs en bordure de zones céréalières, de leurs atouts et limites (techniques, organisationnels, individuels), est peu abordée en Auvergne malgré les enjeux et bénéfices de telles pratiques et l’importance de ces zones d’interface entre polyculture et élevage dans le Puy de Dôme et l’Allier.

• Objectifs du stage

Il s’agit d’analyser dans le nord du département du Puy de Dôme les formes d’échanges existant entre éleveurs et polyculteurs dans les zones de bordure de la plaine céréalière de Limagne-Val d’Allier, en piémont des Combrailles (à l’ouest de la plaine) et des Monts de la Madeleine et du Bourbonnais (à l’est de l’Allier), avec un point de vue technique, matériel, organisationnel, spatial et humain. Il s’agit également de repérer les freins et les moteurs intervenant sur le développement de ces échanges.

• Modalités de travail

L’étudiant se familiarisera avec le sujet en prenant connaissance des premiers travaux réalisés dans le cadre du projet de recherche ELICAURA (ELevage Interstitiel en zones de grandes Cultures d’Auvergne Rhône-Alpes) et de l’étude réalisée en 2019 sur les échanges entre polyculteurs et éleveurs du sud de la Limagne dans le cadre du challenge scientifique sur les agroécosystèmes durables de l’I-Site Clermont-Auvergne.

Il s’appropriera et complètera la bibliographie en lien avec le sujet et la connaissance du terrain avec l’aide des documentalistes du futur institut INRAE l’accueillant (INRA et Irstea fusionnant le 1er janvier 2020 pour devenir un institut de recherche unique : INRAE) et les chercheurs encadrant le stage (H.Rapey, N.Hostiou, M.Houdart/UMR Territoires Clermont-Ferrand, M.Moraine /UMR Innovation Montpellier).

Il enquêtera par entretiens semi-directifs et compréhensifs une trentaine d’éleveurs des bords de Limagne-Nord et de polyculteurs de Limagne engagés dans des échanges entre éleveurs et polyculteurs. Le questionnement portera notamment sur les pratiques impliquant de tels échanges. L’étudiant cherchera aussi à préciser les conditions, motivations, atouts, difficultés associés à ces pratiques, leur inscription dans le temps (période, fréquence) et l’espace (lieu, agencement) et leur organisation. Il veillera à rédiger une note d’avancement mensuel de son travail.

Il participera à des réunions de suivi du travail auprès des partenaires de l’étude, ainsi qu’à celles de l’équipe d’accueil (équipe Melting : Co-existence de systèmes d’élevage dans les territoires) au sein de l’UMR Territoires.

• Conditions matérielles

  • Stage basé à l’INRAE sur le site d’Aubière (63) / Campus des Cézeaux, avec bureau, téléphone et matériel informatique
  • Utilisation de véhicule de service soumise à autorisation du Président de Centre INRAE – Clermont-Ferrand et à condition  que  le  stagiaire  puisse  justifier  d’au  moins  deux  ans  d’assurance  automobile  comme  conducteur permanent ou occasionnel lors du dépôt de sa candidature
  • Remboursement des frais de déplacement (repas, nuitée) selon les tarifs en vigueur dans l’établissement
  • Gratification d’environ 550 € /mois

• Profil

  • Etudiant(e)en dernière année de formation d’ingénieur agronome ayant un intérêt pour les coordinations inter- exploitations et/ou multi-acteurs, ou étudiant(e) de master 2 en géographie ayant un intérêt et des connaissances sur les activités agricoles et leurs pratiques techniques
  • Etre organisé(e) et prêt(e) pour se déplacer et enquêter en exploitations agricoles afin de comprendre les pratiques professionnelles des éleveurs et polyculteurs
  • Connaissances et/ou expériences du fonctionnement des exploitations agricoles
  • Connaissances en technique d’enquêtes, dépouillement de données quantitatives et qualitatives (analyses multi variées)
  • Maitrise de la langue française orale et écrite
  • Permis B depuis plus de 2 ans

• Contact

Merci d’envoyer CV et lettre motivation pour la proposition de stage à Hélène Rapey ()