Offre de stage

📆 Date Date de candidature : Dès que possible
📍Lieu INRAE Clermont-Ferrand (Campus des Cézeaux – 63 Aubière)
📥 Stage IRSTEA-INRAE Clermont - Projet Valosites T3 - 2020 final

Analyse des effets des politiques de gestion et de valorisation du site Chaine des Puys et Faille de Limagne sur les activités agricoles et agro-alimentaires

 

Durée et date de début : Mars/avril à août/septembre 2020 (6 mois)

Problématique et contexte du stage

Situé dans le département du Puy de Dôme, à proximité de l’agglomération de Clermont-Ferrand, le périmètre Chaîne des Puys-faille de Limagne (CPDFL) a été défini selon des critères géologiques qui servent de support à son inscription au patrimoine mondial. Ce site, reconnu également pour son intérêt paysager et naturel est pour l’essentiel inscrit dans le périmètre du Parc Naturel des Volcans d’Auvergne. Habité, il est également siège d’activités productives (agriculture, forêt, carrières jusqu’à présent) et d’une intense activité de loisirs pratiqués par des résidents proches ou des touristes. La partie centrale de la CDPFL est composée pour une grande part d’espaces collectifs (sectionnaux, bien non délimités, biens communaux etc.) composés de forêts et de prairies naturelles pâturées par des troupeaux ovins et bovins. Ces troupeaux maintiennent ainsi certains espaces ouverts ce qui façonne un paysage aux formes volcaniques spécifiques et contribue à donner au site son caractère exceptionnel. En tout ou partie, il fait l’objet de politiques de gestion et de valorisation depuis plus de vingt ans (protection des milieux, gestion des usages, protection partielle en tant que « site classé », aménagements importants, labellisation partielle en « Grand site de France », inscription en 2018 sur la liste UNESCO du patrimoine mondial). La période post-inscription consiste pour les acteurs porteurs de ces politiques à mobiliser les acteurs du territoire pour assurer la gestion du site et favoriser une valorisation économique des politiques. Le projet de recherche VALO-SITES de l’UMR Territoires (2019-2021) consiste à élaborer et utiliser des méthodes transférables d’observation-évaluation des retombées socio-économiques d’une politique de gestion et de valorisation de sites naturels patrimoniaux. Les travaux développés dans le cadre du projet sur l’évaluation de ces effets sur le tourisme et l’agriculture.

Programme proposé et déroulement du stage

La mission contribuera plus spécifiquement à la tâche qui porte plus spécifiquement sur l’agriculture et l’agro-alimentaire. Le travail consistera à mener une analyse des effets socio-économiques des politiques de gestion et de valorisation mené en lien avec la CDPFL sur l’élevage ovin et bovin du site. Il s’agira de mener des enquêtes auprès des éleveurs afin d’analyser leurs représentations vis-à-vis des politiques cibles puis d’analyser de manière concrète les différents éléments qui ont joués sur leurs trajectoires.

Pour ce faire des enquêtes auprès des éleveurs seront menés afin de les questionner sur :

  • les effets perçu des différents politiques cibles menés et,
  • leur trajectoire en identifiant les différents évènements clefs, les ressources mobilisées, et les moyens pour y accéder (relations personnels, dispositifs spécifiques etc.). Une attention particulière sera portée aux évènements-ressources-moyens liés aux politiques cibles.

Etant donné la dimension collective de la propriété et de l’usage du foncier sur le site, des questions spécifiques porteront sur la gestion collective des espaces. Les dynamiques actuelles de (re)structuration des filières devront également être prises en compte

Les données collectées seront mises au regard de ce qui a été réellement fait, quand, où et par qui (financement de projets, réalisation de travaux, campagnes de promotion, accompagnement des éleveurs et de leurs collectifs etc.)

Il s’agira ainsi d’analyser l’écart entre le réalisé et le perçu puis d’identifier les principaux freins à la valorisation des démarches de labellisation et inscription par l’élevage, du point de vue des éleveurs. Ce travail devra permettre de proposer un certain nombre de préconisations pour l’action publique.

Déroulé du stage

  • Bibliographie sur élevage et politiques de gestion et de valorisation de sites naturels
  • Appréhension des méthodes d’analyse des représentations, d’analyse processuelle, de narration quantifiée (ressources et accès aux ressources) et d’analyse de réseaux socio-économiques.
  • Analyse des projets en lien avec l’élevage réalisé dans le cadre des politiques de gestion et de valorisation
  • Mobilisation des bases données secondaires sur les agriculteurs du disponibles sur le site
  • Entretiens exploratoires avec les acteurs en charge du développement agricole et avec les acteurs en charge de la gestion et de la valorisation du site (intercommunalités, PNR et département).
  • Construction d’une grille d’analyse
  • Echantillonnage des éleveurs à enquêter et entretiens
  • Analyse des données et mise en forme des résultats
  • Rédaction du rapport

Le/la stagiaire travaillera en lien avec les membres de l’équipe et en collaboration directe avec d’autres étudiants (un stage sur l’offre touristique et un stage sur l’évaluation des effets indirects et induits des politiques cibles). Ce travail de recherche est conduit en étroite collaboration avec les partenaires du projet: Conseil départemental et PNR des Volcans d’Auvergne. Au cours de son étude, le (la) stagiaire sera amené (e) à présenter ses travaux lors de réunions avec scientifiques et acteurs impliqués dans la gestion et la valorisation du site.

Remarques et conditions particulières

Compétences recherchées

  • Connaissances générales sur l’élevage et sur le développement territorial
  • Facilités de contact pour les enquêtes
  • Goût pour la réalisation d’études/recherches et pour l’analyse de données
  • Capacité à rédiger (notes de synthèse et mémoires)
  • Autonomie de travail
  • Permis B

 

Cadre institutionnel du travail proposé

L’étude sera portée par l’INRAE (fusion de IRSTEA et INRA) et par l’UMR Territoires dans le cadre du projet VALO-SITES financé par le Conseil départemental du Puy de Dôme (CD63), le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) et par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

 

Conditions matérielles

  • Localisation et insertion du stagiaire : UMR Territoires (https://umr-territoires.fr/), INRAE Clermont-Ferrand (Campus des Cézeaux – 63 Aubière, irstea.fr), projet Valo-sites (https://valosites.irstea.fr/)
  • Accès aux ressources scientifiques de l’UMR (accès en ligne aux revues, documentation, sources de données, logiciels statistiques et économétriques, outils cartographiques) et aux services communs d’INRAE Clermont-Ferrand (secrétariat, ressources humaines, véhicules de service).
  • Rémunération : Indemnité de stage de l’ordre de 550 €/mois.
  • Utilisation de véhicule de service.

 

Contact et tutorat :