⛔️ Poste pourvu / CDD – Ingénieur(e) d’étude chargé de développement d’outil d’impact économique

📆 Date Date limité de réception des candidatures : 1er mars 2020
📍Lieu INRAE, campus des Cézeaux, 9 avenue Blaise Pascal 63170 Aubière
📥 profil_ CDD_5 mois_UMR Territoires_FEISE

 

  • Type de contrat : Contrat à durée déterminée
  • Durée : 5 mois
  • Date de début de contrat : 01/04/2020
  • Rémunération brute mensuelle : 2 033,73 € à 2 441,42 € selon qualification

 

Description de l’emploi


Contexte

Depuis le 1er janvier 2020, l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a fusionné avec Irstea pour constituer l’Institut National de Recherche en Agriculture, Alimentation et Environnement (INRAe). Au sein de ce nouvel institut de recherche, l’Unité Mixte de Recherche «Territoires» (AgroParisTech – INRAe – Université Clermont Auvergne – VetAgro Sup) regroupe une centaine de chercheurs et d’enseignants-chercheurs en sciences agronomiques et en sciences sociales (économie, géographie, gestion, science politique) dont les travaux s’intéressent aux dynamiques territoriales des zones rurales et péri-urbaines. Ces travaux visent plus particulièrement à comprendre les déterminants des transformations observées sur le plan du développement économique et des filières de productions animales.

L’emploi proposé s’inscrit dans le projet de recherche FEISE qui aborde la question de l’impact socio-économique de la filière équine : première approche par l’estimation des emplois au niveau départemental. Le projet a déjà permis d’estimer dans deux départements d’Auvergne-Rhône-Alpes (l’Ain et l’Allier), les emplois directs liés à la filière (élevage et utilisation du cheval pour les secteurs équitation, course et trait-viande), ainsi que les emplois indirects et induits liés à cette filière. Les emplois indirects correspondent aux secteurs d’activité dépendants de l’ensemble du secteur direct de la filière équine tel que précisé précédemment. Ces secteurs peuvent être des fournisseurs de services (maréchal-ferrant, vétérinaire) mais également des fournisseurs de biens (aliment du bétail ou d’équipements par exemple). Les emplois induits sont suscités par les dépenses des secteurs indirects auprès d’autres secteurs ainsi que ceux suscités par les dépenses des ménages employés dans les secteurs directs, indirects ou induits.

Missions

 L’ingénieur recruté aura en charge d’adapter la méthode mise au point au niveau scientifique dans les deux départements tests, pour qu’elle soit applicable à différents départements français qu’ils soient ruraux ou englobant des métropoles. Sa mission sera de 2 ordres :

  • d’une part, la mise au point d’une démarche reproductible d’estimation des emplois indirects et induits à long terme de la filière équine qui puisse être réalisée au niveau départemental, voire infra-départemental à partir des bases de données existantes (filière équine et agriculture, caractéristiques socio-économiques notamment) et de limiter les besoins de collectes spécifiques.
  • d’autre part, l’estimation précise au niveau de plusieurs types de départements français d’une fourchette d’emplois indirects et induits plus ou moins dépendants de la filière équine reflétant les variations possibles de ces emplois selon la part des différents secteurs de la filière équine (élevage ou utilisation, selle, course ou trait) et le contexte économique territorial à partir de questionnaires ciblés auprès des représentants des principales filières professionnelles.

L’ingénieur recruté sera amené à échanger avec les chercheurs responsables de cette étude, mais aussi avec les interlocuteurs professionnels intéressés par l’outil. Dans le cadre de sa mission, il sera amené à présenter oralement ses résultats auprès des chercheurs du projet et de responsables professionnels. Il devra rédiger un document synthétique de restitution des résultats à destination des professionnels ou des décideurs publics.

 

Compétences


Diplôme requis
  • Master en économie et/ou diplôme d’ingénieur en agronomie (ou équivalent),
Connaissances
  • Pour assumer ses missions, l’ingénieur devra avoir une bonne connaissance en matière d’économie et de filières de productions animales (la connaissance des filières équines peut être un plus), ainsi qu’en statistiques.
Compétences opérationnelles et comportementales
  • Il devra avoir une bonne maîtrise des techniques d’enquêtes et des outils statistiques. Il devra savoir rédiger des rapports sur son travail ainsi que des compte-rendu de réunions de travail.
  • Pour remplir pleinement ses missions, il doit présenter des qualités de rigueur et d’organisation dans son travail, avoir assez d’autonomie pour s’organiser sur différents terrains d’étude et avoir le goût du travail en équipe.

 

 Conditions de travail


  •  Le poste proposé est localisé à l’INRAE, campus des Cézeaux, 9 avenue Blaise Pascal 63170 Aubière.
  •  L’ingénieur recruté disposera d’un bureau, mis à disposition avec matériels informatiques et tous moyens nécessaires à la fonction (logiciels d’analyse, accès sources d’informations et de documentation, etc.). Un parking voiture et vélo sont disponibles sur place ainsi qu’une restauration collective. Le site est accessible par bus et tramway.

 

Pour postuler


Merci d’envoyer CV et lettre de motivation aux co-porteurs du projet en précisant l’intitulé et la référence du poste à :

 

➤ Date limite de réception des candidatures : 1er mars 2020

 

 Pour plus d’infos