Offre de stage

🔸 Date Dès que possible et avant le 29 octobre 2020
🔸 Lieu INRAE Clermont-Ferrand, Campus des Cézeaux, 63000 Aubière
🔸 A télécharger Stage INRAE Clermont - Projet Valosites T4.2 - 2021

Evaluation des effets économiques des politiques de gestion  et de valorisation d’un site naturel

Adaptation de la méthode de la dépendance et mise en application  dans la Chaine des Puys – Faille de Limagne

Proposition de stage de 6 mois en 2021 (fin d’étude master économie, spécialisation école d’ingénieurs en économie)
De mars/avril à août/septembre 2021 (6 mois)

Problématique et contexte du stage

Situé dans le département du Puy de Dôme, à proximité de l’agglomération de Clermont-Ferrand, le périmètre Chaîne des Puys-faille de Limagne a été défini selon des critères géologiques qui servent de support à son inscription au patrimoine mondial. Ce site, reconnu également pour son intérêt paysager et naturel est pour l’essentiel inscrit dans le périmètre du Parc Naturel des Volcans d’Auvergne. Habité, il est également siège d’activités productives (agriculture, forêt, carrières jusqu’à présent) et d’une intense activité de loisirs pratiqués par des résidents proches ou des touristes. En tout ou partie, il fait l’objet de politiques de gestion et de valorisation depuis plus de vingt ans (protection des milieux, gestion des usages, protection partielle en tant que « site classé », aménagements importants, labellisation partielle en « Grand site de France », inscription en 2018 sur la liste UNESCO du patrimoine mondial). Ces politiques répondent ainsi à un éventail d’enjeux et d’objectifs allant des enjeux environnementaux ou paysagers, aux objectifs de valorisation scientifique ou de contribution au développement socio-économique d’un territoire bien plus vaste que le site.

Le projet de recherche VALO-SITES de l’UMR Territoires (2019-2021) consiste à élaborer et utiliser des méthodes transférables d’observation-évaluation des retombées socio-économiques d’une politique de gestion et de valorisation de sites naturels patrimoniaux. Ces méthodes sont conçues, testées et appliquées sur le site de la Chaîne des puys – Faille de Limagne en partie labellisé « Grand site de France » et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. D’autres territoires disposant de signes de distinction (PNR, Grand Site de France, liste UNESCO, réserve de biosphère) sont également associés à la recherche pour assurer une plus grande généricité des résultats : PNR des grands Causses, Cirque de Navacelles, Bien Causses et Cévennes, Vallée de la Dordogne.

Il s’agit d’évaluer des effets quantitatifs (monétaires, en emplois, ou sur d’autres variable), et des effets plus qualitatifs (dynamiques sectorielles et/ou territoriales) à travers : 1- des études sectorielles en tourisme et loisirs, agriculture et agro-alimentaire, avec une ouverture sur autres effets territoriaux, 2- des évaluations économiques de flux monétaires (méthode des flux), de relations entre secteurs d’activité (méthode dite « de la dépendance ») et d’évolution comparées entre territoires (méthode du contrôle synthétique), 3- une réflexion sur les dispositifs nécessaires pour pouvoir renouveler l’évaluation.

De manière à évaluer les effets totaux des politiques de gestion et de valorisation en termes de variations des revenus et des emplois, il s’agit de comprendre en particulier leurs effets directs (filières/secteurs directement impactés), leurs effets indirects (autres filières/secteurs, fournisseurs, clients, partenaires etc.) et leurs effets induits (effets d’entraînement ou multiplicateurs du fait des dépenses locales des salariés des entreprises bénéficiaires directement et indirectement).

Programme proposé et déroulement du stage

L’objectif du travail est de contribuer à élaborer une méthode d’estimation des effets économiques territoriaux des politiques de gestion et de valorisation d’un site naturel. La mission contribuera à la tache 4 du projet qui porte sur l’évaluation économique et plus spécifiquement à la sous-tache 4.2 qui porte sur la méthode « de la dépendance ». Cette méthode, déjà appliquée en partie à la filière équine (Vollet et Bigot, 2019), consiste à évaluer les revenus/emplois indirects et induits générés par l’activité considérée sur un territoire donné à partir d’enquêtes ciblés auprès de partenaires représentant les secteurs professionnels pour apprécier la nature des liens au sein des filières.

Un effet attendu important des politiques cibles porte sur le tourisme. Le tourisme est reconnu comme étant particulièrement complexe et transversal. Par essence il concerne une diversité de métiers (hébergement, restauration, sport, culture, etc.) et est en lien avec un nombre important de filières (agriculture, artisanat, etc.). Une première évaluation des effets directs des politiques cibles sur les activités touristiques liées à la Chaîne des Puys-faille de Limagne aura été réalisée dans le cadre du projet Valo-sites par la méthode dite des flux monétaires grâce entre autre à l’analyse des dépenses d’un échantillon de visiteurs représentatifs de la fréquentation totale du site. Le-a stagiaire aura pour mission d’identifier les activités les plus impactées par les politiques cibles à analyser dans le cadre de la méthode de la dépendance. Il devra en adaptant la méthode de la dépendance estimer les effets territoriaux indirects et induits de l’évolution de ces activités sur d’autres activités ainsi que le niveau de dépendance économique et stratégique entre les activités. Le travail d’adaptation de la méthode concernera à la fois le secteur concerné (tourisme) et l’échelle géographique (niveau départemental et infradépartemental).

Pour ce faire, le travail s’appuiera sur des données acquises par les observatoires et sera complété de données recueillies par enquête. Des entretiens auprès des entreprises liées à l’activité étudiée (fournisseurs, clients, partenaires) seront menées par le stagiaire. Les données ainsi collectées seront ensuite traitées par le (la) stagiaire en s’appuyant sur des méthodes d’estimation déjà appliquées dans d’autres secteurs par l’équipe de recherche. Le/la stagiaire travaillera en lien étroit avec les membres de l’équipe et en collaboration directe avec d’autres étudiants (un stage sur l’offre touristique et un stage sur l’agriculture). Ce travail de recherche est conduit en étroite collaboration avec les partenaires du projet: Conseil départemental et PNR des Volcans d’Auvergne. Au cours de son étude, le (la) stagiaire sera amené (e) à présenter ses travaux lors de réunions avec scientifiques et acteurs impliqués dans la gestion et la valorisation du site.

Déroulé du stage proposé

  • Etat de l’art sur les méthodes d’évaluation des effets économiques territorialisés et plus particulièrement sur la méthode des effets et de la dépendance.
  • Appréhension des outils d’estimation déjà appliquées dans d’autres secteurs
  • Bibliographie sur l’économie du tourisme lié à la Chaine des Puys – Faille de Limagne et prise de connaissance des travaux réalisé dans le cadre du projet Valo-sites
  • Recherche et collecte de données secondaires
  • Identification des activités les plus impactées par les politiques cibles à analyser dans le cadre de la méthode de la dépendance
  • Entretiens exploratoires sur le fonctionnement des activités considérées et entretiens approfondis auprès des fournisseurs, clients et partenaires de ces activités.
  • Traitement de données à l’aide des outils Excel/acess et R
  • Analyse des résultats

Remarques et conditions particulières

• Compétences recherchées
  • Connaissances générales en économie et/ou développement local
  • Une bonne connaissance du secteur touristique et agricole serait appréciée
  • Permis B
  • Facilités de contact pour les enquêtes et compétences en construction de bases de données
  • Goût pour la réalisation d’études/recherches et pour l’analyse de données
  • Capacité à rédiger (notes de synthèse et mémoires)
  • Autonomie de travail
• Cadre institutionnel du travail proposé

L’étude sera portée par l’INRAE (fusion de IRSTEA et INRA) et par l’UMR Territoires dans le cadre du projet VALO-SITES financé par le Conseil départemental du Puy de Dôme (CD63), le Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT) et par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

• Conditions matérielles
  • Période du stage à convenir : de l’ordre de 6 mois à partir de mars 2021
  • Localisation et insertion du stagiaire : UMR Territoires (https://umr-territoires.fr/), INRAE Clermont-Ferrand (Campus des Cézeaux – 63 Aubière, https://www.inrae.fr/centres/clermont-auvergne-rhone-alpes), projet Valo-sites (https://valosites.inrae.fr/ )
  • Accès aux ressources scientifiques de l’UMR (accès en ligne aux revues, documentation, sources de données, logiciels statistiques et économétriques, outils cartographiques) et aux services communs d’INRAE Clermont-Ferrand (secrétariat, ressources humaines, véhicules de service).
  • Rémunération : Indemnité de stage de l’ordre de 550 €/mois.
  • Utilisation de véhicule de service à condition de pouvoir justifier d’au moins deux ans de permis de conduire lors du dépôt de candidature.

Candidature (CV + lettre de motivation de deux pages) à adresser à :

 

Adresse direction de l’unité