Colloque ISWA – 29 mars/1er avril 2021

📆 29 mars - 1er avril 2021
📍 Clermont-Ferrand
📥 FLYER ISWA 2021 BILINGUE

2nd International Symposium on Work in Agriculture / Second Symposium international sur le travail en agriculture

March 29th – April 1rst 2021 / Du 29 mars au 1er avril 2021 – En visioconférence

 

➡️ Retrouvez l’intégralité du programme sur le site du symposium : https://symposium.inrae.fr/workinagriculture-iswa/

 

The 2nd ISWA will be virtual / Le IIe ISWA Clermont Ferrand sera totalement virtuel

The 2nd ISWA welcome 160 contributions from the 5 continents • covering 8 themes (employment; occupational health; rural development; gender issues; wage earners issues; work organization; work and farming models; innovations) • illustrating operational tools and field experiences coming from research, education and extension. Plenary conferences will set the scene (state of play of work in agriculture, map of the scientific domains), deepen public policy and research contributions to favour decent work and accompany changes, explore the question of rural youth employment. The participants will design, with a dedicated forum and a participatory session, the key scientific axes and the main recommendations for the future of work.

Le IIe Symposium International sur le Travail en Agriculture (ISWA) accueille 160 contributions en provenance des 5 continents. Ces contributions couvrent 8 domaines scientifiques (emploi, santé des travailleurs, développement rural, genre, salariat, organisation du travail, le travail dans les modèles agricoles, innovations). Elles illustrent également des outils opérationnels et des expériences de terrain que développent des chercheurs, des enseignants ou des agents du Développement. Les sessions plénières visent d’une part à décrire le paysage (des dynamiques du travail en agriculture et des communautés scientifiques qui se saisissent du sujet), d’autre part à approfondir le rôle des politiques publiques et des contributions de la recherche en faveur d’un travail décent et en accompagnement des transformations en cours. Enfin, elles visent à explorer la question du travail, des activités et de l’emploi des jeunes en milieu rural. Les participants sont sollicités pour concevoir, via un forum et une session participative, les axes de recherche et les recommandations pour penser le futur du travail en agriculture.


1,3 milliard de personnes travaillent dans l’agriculture, secteur d’emploi qui représente 25 % de l’emploi total sur la planète. Le travail en agriculture est fait de continuités et de changements : continuité de la prédominance du travail familial, mais également d’une large contribution du salariat (temps partiel ou permanent) au travail (42 %) ; continuité des conditions de travail très variables du fait de la variété des systèmes de production (cultures, maraîchage, élevage confiné ou de plein air, etc.) et de la diversité des modèles d’organisation du travail (taylorisme, coopération, subordination, externalisation de tâches). Les changements sont multiples : émergence du modèle de firme qui fait un large usage de la sous-traitance, comme une nouvelle figure des fermes intensives ; développement de modèles agroécologiques, très diversifiés et tournés vers les circuits courts et la vente directe auprès des consommateurs ; contribution croissante des migrants, notamment dans les pays de l’OCDE ; fin de l’ignorance de l’effet des pesticides sur la santé des travailleurs, changements radicaux à venir avec l’agriculture de précision (robots, capteurs) qui modifient tout autant les rythmes de travail, la pénibilité que les compétences nécessaires.
La liste des changements et des facteurs qui marquent les changements est large : citons par exemple les marchés qui jouent leur rôle, comme les politiques publiques, ou l’inclusion du travail agricole dans des bassins d’emplois territoriaux plus ou moins attractifs et porteurs d’autres normes du travail. Celle des continuités doivent également être approfondies. Mais tous questionnent le futur du travail dans ces différentes dimensions : emploi, genre, santé, identités professionnelles, compétences organisation. Quels sont les scénarios du futur du travail ? Sera-t-il plus « décent » pour faire référence à la définition de l’organisation mondiale du travail (OMS) ? : « un travail décent qui soit productif et qui donne lieu à un salaire juste, une protection sociale pour la famille et qui préserve la santé ; qui permette le développement personnel et l’intégration sociale des personnes ; qui préserve la liberté de chacun à s’exprimer, à s’organiser et à participer aux décisions qui affectent leurs conditions de vie et de travail ; qui assure l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes ». Quelles connaissances produisons-nous, quels cadres d’analyse et outils développons-nous pour accompagner le travail agricole vers plus de durabilité ?
Le deuxième Symposium « travail en agriculture » fait suite à l’édition qui s’est tenue à Maringa (Brésil) en 2016. Comme précédemment, nous accueillons des contributions variées du point de vue disciplinaire (économie, ergonomie, médecine, sociologie, sciences de gestion, Farming Systems…) et du point de vue des thématiques sur les enjeux transversaux du futur du travail. Ces contributions doivent nous permettre de comprendre les continuités et les changements, d’explorer de nouveaux scénarios et de proposer des ressources utiles pour accompagner l’adaptation et le changement du travail.

1.3 billion people work in agriculture. Work in agriculture faces continuities, such as i) the ongoing model of a dominant family-based activity but also with a significant contribution of wage earners to the work (42% of farmworkers are salaried); ii) the large diversity of work contents due to the various production systems (vegetables, crops, indoor or outdoor livestock, etc.) and to the various models of work organization (taylorism, cooperation, externalization of tasks, precision). But work in agriculture also faces changes referring to various dynamics : i) the emergence of « firm models » with a large use of contractors, as a new figure of highly productive farms; ii) the development of agroecological farming systems combining a large diversity of production systems and regular interactions between farmers and consumers; iii) the more and more meaningful contribution of migrants to farm work; iv) the recognition of negative impacts of chemicals on workers’ health; v) the consolidation of global chains and its reflects on work and labor governance; vi) the use of new technologies (robots, sensors, internet). These changes and continuities question the future of work in agriculture. Are sufficient knowledge, useful frameworks and tools provided to follow up the changes of work in a sustainable way? Are the various dimensions of work (employment, health, organization…) connected to build prospects to the future ?
The 2nd Symposium « Work in Agriculture » welcome research, education and extension contributions. Research will cover various disciplinary approaches of work such as Economics, Ergonomics, Medicine and Health Sciences, Design, Sociology, Management, agrarian sciences and Farming Systems. The workshops will cover various thematics : employment, health, gender, rural development, wage-earners, work organization, farm models and professional identities, innovation and adaptation to changes.


Organisation du Symposium : Le Symposium comprendra des conférences invitées, des tables rondes prospectives et des ateliers thématiques (présentations orales, posters) dont le contenu devra être précisé par le Conseil Scientifique (en cours de constitution). Une séance dédiée aux enjeux et questions portées par les acteurs du secteur agricole français est également prévue.

Support: The Symposium is organized by the International Association on Work in Agriculture (IAWA), INRAE (National Institute for research on Agriculture, food and Environment), the UMR « Territoires » (Université Clermont Auvergne, Agroparistech, INRAE, Vetagro Sup) and the French Research, Education and Extension Network Work in Agriculture.


Contact:
https://symposium.inrae.fr/workinagriculture-iswa/

 

Agenda

Avr
29
jeu
10 h 30 min Séminaire EIDER
Séminaire EIDER
Avr 29 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min
Quels impacts socio-économiques de l’agriculture « écologique » à l’horizon 2030 ? Une restitution de deux enquêtes d’opinion. Par Kassoum Ayouba et Larissa Billaudet, UMR Territoires, INRAE, VetAgro Sup Sur site ou à distance –[...]
Mai
6
jeu
15 h 00 min Séminaire EIDER
Séminaire EIDER
Mai 6 @ 15 h 00 min – 16 h 30 min
WEBINAIRE Guillaume Lhermie, Professeur à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, Professeur associé, College of Veterinary Medicine – Directeur du Simpson Centre, Université de Calgary, nous présentera ses travaux : Economie du One Health et gouvernance[...]
Mai
7
ven
14 h 00 min Réunion des collectifs Melting e...
Réunion des collectifs Melting e...
Mai 7 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
    Présentation et échanges autour de 3 travaux de thèse commençant dans l’UMR. o   Rebecca Etienne – Transformations des systèmes fourragers dans une dynamique collective d’un territoire AOP : analyse et ludification des trajectoires[...]
Mai
27
jeu
10 h 30 min Séminaire EIDER
Séminaire EIDER
Mai 27 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min
  Prise en compte des facteurs d’environnement en économie régionale : une approche bibliométriqu e sur la période 1999–2019. Par O. Aznar, VetAgro Sup, F. Aubert, Cesaer INRAE Dijon, B, Davi, VetAgro Sup, S. Truchet-Aznar,[...]
Juin
24
jeu
10 h 30 min Séminaire EIDER
Séminaire EIDER
Juin 24 @ 10 h 30 min – 12 h 30 min
    Effets socio-économiques des politiques de gestion et valorisation de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne. Etude de la fréquentation du site et de ses effets économiques. Par Jean-Bernard Marsat, Boris Djongon, UMR Territoires,[...]