Le Jeu SyAM

Le Jeu SyAM est un « jeu sérieux » destiné aux acteurs du territoire et des filières agri-agro-alimentaires pour les accompagner dans une démarche de diagnostic participatif et prospectif et de mise en projet dans une dynamique de système alimentaire du milieu (SyAM).

UMR Territoires


INRAE, campus des Cézeaux     
9 avenue Blaise Pascal – CS 20085
63178 Aubière Cedex

« Un SyAM est un réseau d’interactions institutionnalisées entre des acteurs localisés visant à la pérennisation d’un partenariat stratégique pour la relocalisation de chaines de production / transformation / distribution. Des stratégies de volume alliées à une qualification innovante (différenciation) permettent une certaine efficience économique. Une gouvernance participative du réseau et une transparence au niveau des stratégies renforcent l’engagement des acteurs et un processus de reterritorialisation est à l’œuvre. Les acteurs publics jouant de plus un rôle facilitateur, le système possède une capacité de résilience. »

 

Ce jeu, qui est issu d’une adaptation du Jeu de Territoire (Lardon, 2013), davantage conçu pour accompagner les projets de territoire, est une production du projet de recherche SYAM du programme Pour et Sur le Développement Régional (PSDR 4 Rhône-Alpes, 2016 – 2019).

 

➡️ Télécharger le Focus Le jeu SyAM : un outil participatif pour accompagner un SyAM

➡️ Télécharger la mallette (version 1.0 de juillet 2020)
Pour obtenir un lien de téléchargement, et nous contacter pour obtenir des informations complémentaires, y compris sur les formations possibles ou un accompagnement sur votre terrain, merci de compléter le formulaire ci-dessous.

14 + 1 =

Le Jeu SyAM  est issu du projet de recherche PSDR SyAM (Système alimentaire du milieu).  Les projets du programme Pour et Sur le Développement Régional (PSDR4 Rhône-Alpes) bénéficient d’un financement d’INRAE, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Union européenne via le FEADER dans le cadre du Partenariat Européen pour l’Innovation (PEI-AGRI).

Contacts : Stéphanie Tabaï, CRA Auvergne-Rhône-Alpes   –   Laurent Trognon, AgroParisTech, UMR Territoires