Dispositif de financement DRAAF massif
Dates de début et de fin Janvier 2019 - Décembre 2021
Porteur du projet Yves Michelin
Membres de l'unité impliqués dans le projet • Stéphane VIDAL
• Christophe POIX
Partenaires • DRAAF
• DDT
• FREDON
• Chambres d’agriculture
• Etablissement de l’Elevage
• PNR
• Fédération des Chasseurs
• LPO
• GMA
Aires géographiques
  • France

Surveillance campagnol

Programme de modernisation du système de surveillance du campagnol terrestre en prairie dans le Massif central

Les pullulations de campagnols terrestres ont un impact très fort sur les exploitations d’élevage en système tout herbe. Cependant, lorsque les dégâts sont les plus importants, il n’est plus possible d’intervenir directement pour enrayer le phénomène. Il a été démontré que la lutte contre cette espèce n’est efficace que si l’on agit à basse densité en combinant un ensemble de méthodes directes et indirectes qui tiennent compte des caractéristiques locales des territoires et des contraintes des exploitations. Mais durant ces périodes d’accalmie, les individus ne laissent que peu d’indices ce qui rend leur détection très difficile par les éleveurs. Le préalable indispensable pour réguler cette espèce est donc de pouvoir détecter les premiers foyers le plus tôt possible et d’avertir les éleveurs sans délais afin de les inciter à mettre en œuvre une combinaison d’actions directes et indirectes susceptibles d’enrayer la croissance des populations. Pour cela, il est nécessaire de disposer d’un outil de suivi des populations de campagnols et d’alerte qui couvre l’ensemble du territoire avec régularité et selon des modalités qui garantissent la qualité des observations et leur répétabilité d’une fois sur l’autre. Faute de moyens techniques et humains, ce suivi, qui  a été transféré à la profession en 2008, présentait des lacunes dans la couverture du territoire et des défauts dans la précision des données et dans son protocole de saisie, très consommateur de temps.

Face à ce constat, un programme porté techniquement par VetAgro Sup en partenariat avec la FREDON Auvergne et soutenu par tous les partenaires de la lutte à l’échelle du Massif central, sous la coordination du SIDAM a été initié depuis 2016. Il vise à repenser complètement le système d’observation et de suivi des populations de campagnols et des espèces associées (taupes, prédateurs). Les principales actions menées ont conduit au développement d’une application de saisie des observations d’indices de taupes et de campagnols sur smartphone, quel que soit le système d’exploitation, à la formalisation d’un protocole d’observation, au développement d’outils cartographiques pour visualiser les résultats des observations afin d’enrichir le BSV, à la mise au point d’arbres de décision s’appuyant sur les observations de la saison et des saisons passées afin de faciliter la production de messages d’alerte, plus rapidement et de manière plus élaborée ainsi qu’à la constitution d’une équipe d’une soixantaine d’observateurs venant de différentes institutions (chambre d’agriculture, interprofession saint-nectaire, collectivités locales…) qu’il a fallu former et

Le programme en cours constitue la troisième et dernière phase du projet et vise à passer d’une version expérimentale de l’application mobile de surveillance du campagnol terrestre et du SIG associé – incubée par VetAgro Sup – à une version mature administrée directement par la profession agricole en partenariat avec l’Etat, garant de l’intérêt général  et avec les équipes de recherche pouvant contribuer à une amélioration continue du système.

Schéma d’organisation de la surveillance et de l’alerte « campagnols » expérimenté en Auvergne